Whisky

Affichage de 1–16 sur 19 résultats

Products

Le whisky japonais s’est fait un nom en quelques décennies. Pourquoi ? Parce qu’il est excellent, bien sûr. Nos préférés sont ici. 

Monsieur Taketsuru

Le saké japonais est célèbre et pourtant si jeune : entre 100 et 150 ans seulement. (À titre de comparaison, ses parents irlandais et écossais ont au moins 500 ans et plus vraisemblablement 1000 ans.) Cette notoriété vite acquise n’est pas indue. Les distilleurs japonais ont toujours eu à cœur de faire les choses correctement, même au tout début de leur aventure. 

Masataka Taketsuru est largement reconnu comme le père du whisky japonais. Ce fils de brasseurs de saké a appris le métier sur le tas dans la distillerie écossaise de Longmorn, en 1918. Rentré au Japon auprès de sa nouvelle épouse (une écossaise de souche) en 1920, Taketsuru a pris part à la fondation de la toute première distillerie de whisky japonaise. Quinze ans plus tard, il fondait sa propre maison, désormais connue sous le nom de Nikka

Classicisme et curiosités

Aujourd’hui, les whiskies japonais sont réputés pour leur qualité et se hissent régulièrement auprès de leurs ancêtres européens en haut des classements internationaux. Beaucoup sont célèbres : Hibiki, Akashi, Kurayoshi… Croisement du savoir-faire japonais et du produit de luxe oblige, certains sont aussi affreusement coûteux. Heureusement, pas besoin de contracter un crédit pour découvrir cet univers, on vous le promet : quelques dizaines d’euros suffisent à contenter la plupart des goûts. 

Certains whiskies japonais sont réputés pour leur douceur et leur finesse, souvent portée par la douceur des eaux de source de l’archipel. Beaucoup déploient des arômes de fruits, entre melon, banane et vanille… D’autres profitent des tourbières et des vents froids du nord du pays pour développer des saveurs plus « écossaises ».

Le Japon produit aussi quelques curiosités, comme des whiskies de riz distillés sous les tropiques… Bref, tout un univers à explorer.