Sencha

5 résultats affichés

Products

Sans doute le plus connu de tous les thés verts japonais, le sencha propose des arômes équilibrés… Et mille bénéfices pour la santé.  

Une affaire de savoir-faire

Le thé « sencha » tire sa grande douceur d’une technique propre aux récoltants japonais : immédiatement après la récolte, les feuilles sont passées à la vapeur. Ce processus appelé « étuvage » empêche le thé de s’oxyder et donc de développer une amertume excessive. La récolte ainsi étuvée est ensuite séchée et tamisée, ce qui la débarrasse de ses dernières impuretés. Ultime étape cruciale : le roulage des feuilles. C’est lui qui les transforme en petits tubes à la forme si caractéristique et ouvre leurs cellules. Cela permettra au sencha de diffuser tous ses bienfaits et arômes pendant l’infusion. 

Tant de bienfaits dans une si petite feuille

De nombreuses études scientifiques indiquent que le sencha fait du bien au corps humain. Il est supposé réduire la pression sanguine et le cholestérol, favoriser la santé de la peau, stimuler le métabolisme et même prévenir le développement de tumeurs. Le secret de la longévité des Japonais tient-il réellement à leur alimentation ? Si tel est le cas, il fait peu de doute que le sencha, le thé le plus populaire du pays avec 70% de la production totale, est un ingrédient crucial dans leur recette secrète du vivre-longtemps… Avec les ingrédients fermentés comme le natto et les prunes umeboshi, évidemment. 

Thés d’artisan, goûts différents

Nous devons vous préciser une chose : les étapes de production que nous décrivons dans le premier paragraphe connaissent mille variations. Les feuilles peuvent être étuvées un bref instant ou pendant deux minutes, tamisées à des températures différentes et pendant plus ou moins longtemps, et ainsi de suite. Ces légères variations suffisent à modifier profondément le goût du sencha. Un tamisage plus long donne un goût plus fort, un séchage plus chaud amène un peu d’amertume…  Pour découvrir toutes ces différences, une seule solution : boire du sencha, encore et encore. Après tout, c’est bon pour la santé.