Gin & Vodka & Rhum

8 résultats affichés

Products

Les gins, vodka et rhums japonais témoignent brillamment du talent local pour la distillation : frais, élégants… Découvrez notre sélection !

Des bienfaits de la mondialisation

Le saviez-vous ? Le gin japonais est plus ancien que le whisky japonais. Tout aurait commencé vers 1800, quand un « inspecteur » chargé de détecter les soucis administratifs dans les services publics de la ville de Nagasaki se serait fâché de ne pas trouver son gin favori dans les boutiques locales. La boisson avait été introduite dans la ville par ses inventeurs, les Néerlandais (pas les Anglais !). En ce temps-là, en effet, seule la compagnie néerlandaise des Indes orientales avait été autorisée par le shogun à commercer avec le Japon… Et uniquement via Nagasaki, tout au Sud du pays. 

Les bienfaits de la nature

Qu’à cela ne tienne, l’inspecteur « ginophile » décida alors de distiller son propre gin. Il s’appelait Shige Dennoshin. Bien que la discipline connaisse actuellement un nouvel essor, les Japonais n’ont jamais cessé de distiller leur gin depuis. La majorité des fabricants sont toutefois restés dans le sud du Japon, car la nature locale déborde de plantes aromatiques et de fruits parfumés : de la baie de genévrier, ingrédient principal du gin, mais aussi des agrumes japonais en nombre, du wasabi, du cyprès… 

Élégance avant tout

Résultat de cette longue histoire et de cette foultitude de possibilités botaniques : les gins japonais sont très divers, élégants, complexes, souvent sans défauts. Mais les Japonais se distinguent aussi par leurs vodkas. Quand les Européens produisent ces dernières avec des pommes de terre, du blé ou du seigle, les Japonais utilisent volontiers du riz ou du maïs et tirent (comme toujours) parti de la grande douceur de leurs eaux.

La production est encore restreinte mais les cuvées existantes font parler d’elles pour leur texture agréable et leurs arômes profonds… Au point qu’elles évoquent parfois un saké (en un peu plus fort, tout de même).