Daiginjo

Les sakés de style « daiginjo » possèdent des arômes éclatants, encore plus fruités et floraux que les « ginjo ». Quand ces derniers sont élaborés avec un riz poli à 60% de son volume initial, les « daiginjo » demandent des riz débarrassés de 50% de leur volume initial, au moins. Logique, ce terme signifie littéralement « grand ginjo ». Beaucoup considèrent ce style de saké comme le plus noble de tous. C’est aussi le plus difficile à produire.

Il faut bien le reconnaître : servis bien frais dans une coupe traditionnelle comme dans un verre à vin, les sakés de style daiginjo sont toujours délicieux. Certains sont comme un souvenir d’été, d’autres comme un ruisseau de printemps. Pourtant, leur élégance fait oublier le travail acharné et le savoir-faire profond sans lesquels ils n’auraient jamais vu le jour. C’est là toute leur force.

Voici le seul résultat

Products