Saké « Kuroushi » Junmai Omachi

Producteur : Nate Shuzoten

Ce produit est actuellement en rupture et indisponible.

UGS : D220 Catégories : , Étiquettes : ,

Description

La brasserie Nate Shuzoten de la préfecture rurale de Wakayama est réputée pour ses sakés ultra-locaux ou « ji-zake » dont cette cuvée est une superbe représentante. Brassée avec du riz Omachi, la plus vieille variété sakéifère encore cultivée au Japon et l’aïeule de toutes les variétés contemporaines, elle est vive comme une eau de roche, avec des arômes délicatement floraux. On parle sans hésiter de « grande buvabilité ». Un vrai coup de frais, excellent en apéritif comme au repas.

Conservation :

Ce saké doit être conservé au frais, entre 2 et 5°C. Comme pour tous les sakés, nous vous recommandons de le protéger de la lumière. Pour une conservation prolongée, mieux vaut garder la bouteille droite dans un endroit sombre. Coucher la bouteille met le saké au contact du bouchon, ce qui peut être dommageable.

Ingrédients :

Eau, riz, riz au koji. (Alcool : 16,5%)

Durée de conservation :

Avant ouverture et dans de bonnes conditions (celles énoncées plus haut) vous pouvez conserver ce saké pendant des années. Après ouverture, tout est une affaire de goût : la durée de conservation « classique » est de dix jours au réfrigérateur environ, mais certains amateurs laissent leurs bouteilles évoluer au frais pendant trois à quatre semaines, voire plus. Tout dépend de votre goût pour les sakés oxydés.

Service frais :

Nous vous recommandons de servir ce saké frais, entre 8 et 10°C. Un verre à vin vous permettra de mieux apprécier son bouquet mais une coupe à saké révélera plus largement sa texture. Pas d’inquiétude, il sera excellent dans les deux cas.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Informations complémentaires

Poids net

72cl