Saké “Kuroushi” Junmai

Producteur : Nate Shuzoten

A partir de : 23,00 

UGS : D219 Catégories : , Étiquette :

Description

Un saké de riz pur (junmai) brassé par Nate Shuzoten. Le Kuroushi ou “Taureau noir” est un superbe représentant de la famille des sakés ultra-locaux ou ji-zake. Tout droit venu de la préfecture rurale de Wakayama, il est ample, sec, et véhicule de beaux arômes de céréale et de riz cuit. Un saké du coin, un vrai, comme on les boit dans les campagnes japonaises. Nous le recommandons (chaudement) en accompagnement de votre repas, qu’il s’agisse de coquillages bien iodés comme de viandes bien mijotées.

Fait notable : le Kuroushi est brassé avec du Yamadanishiki, le riz de référence pour les grands sakés aux arômes fruités dits daiginjo. Si vous souhaitez découvrir quelles différences profondes peuvent générer des techniques de brassage différentes appliquées au même riz, nous vos suggérons de commander un Dassai 45 en compagnie du Kuroushi Junmai… La comparaison sera éclairante.

Conservation :

Ce saké doit être conservé au frais, entre 2 et 5°C. Comme pour tous les sakés, nous vous recommandons de le protéger de la lumière. Pour une conservation prolongée, mieux vaut garder la bouteille droite dans un endroit sombre. Coucher la bouteille met le saké au contact du bouchon, ce qui peut être dommageable.

Ingrédients :

Eau, riz, riz au koji. (Alcool : 16%)

Durée de conservation :

Avant ouverture et dans de bonnes conditions (celles énoncées plus haut) vous pouvez conserver ce saké pendant des années. Après ouverture, tout est une affaire de goût : la durée de conservation “classique” est de dix jours au réfrigérateur environ, mais certains amateurs laissent leurs bouteilles évoluer au frais pendant trois à quatre semaines, voire plus. Tout dépend de votre goût pour les sakés oxydés.

Service à toute température :

Fait rare, ce saké peut être servi frais (8-10°C), à température ambiante (13-16°C) ou chaud (30-55°C). Chacune de ces températures de service apportera un nouvel éclairage sur son profil aromatique.

En cas de dégustation chaude, nous vous recommandons de ne chauffer que la quantité de saké que vous souhaitez déguster chaud. Les puristes utilisent une petite bouteille appelée « tokuri » et chauffent le saké au bain-marie. Les viveurs mettent le saké au micro-ondes. Honnêtement, les deux fonctionnent. Servez en verre à vin ou en coupe à saké.

Informations complémentaires

Poids net

72cl